Le dico 


 

retour à la page d'accueil. Back to home page


Les photos et nouvelles de la famille

L'humour de l'internet. Compilation spéciale Fredak

Nos voyages à travers la planète

Le web et l'informatique en général. Liens. Conseils. Humour.

Le dictionnaire du Français du Québec

La musique que je joue et fabrique

Divers




 

ACCUEIL


Le "Québécois" une langue à part entière ?


Non, la langue du Québec est le français. A l'écrit, il n'y a presque pas de différence entre le Québec et la France. Un texte rédigé au Québec ne diffère quasiment pas d'un texte produit en France. Lisez des journaux comme "Le Devoir" ou "L'Actualité" et vous verrez qu'il vous faudra arriver à la moitié de l'article pour déceler un mot ou une expression qui trahissent son auteur québécois. 
Les différences sont plus marquées à l'oral : En effet, quelque soit le pays, le langage parlé est  souvent plus familier, populaire, argotique, que le langage écrit, et c'est dans cas que les régionalismes ressortent. Mais comme dans tous les pays,
le milieu social, le niveau d'études, la volonté d'avoir ou non un langage soutenu, font qu'il y a beaucoup de gens au Québec, sans doute la majorité qui ont un langage oral proche du langage écrit et du français académique, et d'autres qui parlent d'une manière beaucoup plus populaire. Dans le cas du Québec, ce langage populaire est appelé "Joual" (déformation du mot cheval). Quand on entend du joual, avec l'accent, on est tenté de dire que le joual est une langue différente du français de Paris. Mais une fois de plus je précise que le joual n'est pas représentatif des Québécois.

On remarque aussi que le français du Québec se rapproche de plus en plus du français de France, notamment chez les plus jeunes. Probablement en raison de l'influence grandissante de la télévision par câble, des films de France, des chansons, de l'internet etc. Et c'est encore plus vrai à Montréal, sous l'influence sans doute d'une communauté française (de France) importante.

Parmi les différences entre le Québec et la France, on note des mots disparus en France qui se maintenus au Canada (l'inverse est vrai aussi), quelques mots issus des patois de l'ouest de la France, des mots anglais non utilisés en France (l'inverse est vrai aussi), des mots et expressions anglaises traduites mot à mot, une prononciation parfois déroutante (selon le locuteur) pour un Français, une manière très différente de jurer, basée sur des mots de la religion (voir Les sacres), un tutoiement plus répandu qu'en France ( ne pas s'offusquer si le vendeur d'un magasin vous accueille avec un "salut" et vous tutoie). 


     
       
 

      dernière mise à jour : le 26 sept. 2008      |     Mes autres sites      |     Liens    |      Contact      |     Aide      |     e-mail