Mexique/Guatemala

 
retour à la page d'accueil. Back to home page
Les photos et nouvelles de la famille
L'humour de l'internet. Compilation spéciale Fredak
Nos voyages à travers la planète
Le web et l'informatique en général. Liens. Conseils. Humour.
Le dictionnaire du Français du Québec
La musique que je joue et fabrique
Divers

 

 

Le Sud du Mexique et le Guatemala.  Déc. 1989 - Janv. 1990

Agnès avait pris 2 allers-retour pour Merida,  au nord du Yucatan. On s'est dit que de là on visiterait les sites archéoligiques de Chichen Itza et de Uxmal. Après on verrait. Finalement on a poussé vers le sud, vers l'Etat du Tabasco et l'Etat du Chiapas. Nous avons ensuite traversé la frontière pour le Guatemala. Ce n'est qu'à notre retour qu'on avait réalisé qu'on avait couvert la quasi-totalité du pays des Mayas. Je ne dis pas "l'ancien pays des Mayas", car ils sont encore là, 

C'est Agnès qui a réalisé ces 2 peintures (pour le masque j'ai fait les retouches - cliquez dessus pour les voir en grand)

Toutes les photos de cette page sont visibles en grand (cliquez dessus). All pictures on this page can be seen in large format (click on them) 

Quel voyage dépaysant. D'abord avion de Montréal à Mérida via Véracruz. Une panne de l'avion nous contraint à rester 2 jours à Veracruz. De Mérida, excursion vers Chichen Itza. Bus interurbain de Mérida à Palenque. Ensuite San Cristobal de Las Casas, puis Guatemala. Cette ville est notre point de départ pour les alentours, le lac Atitlan, l'ancienne capitale, Antigua Guatemala. Tout ça en bus. 
Puis avion 50 places pour Flores. De là visite de Tikal. Pour retourner au Mexique, 2 choix. Retourner dans le sud et repasser par le Chiapas ou prendre l'itinéraire Indiana Jones. Allons pour le 2e choix, nous avons le temps. De Flores à El Naranjo (trou paumé), bus sur piste : 6 h pour 160 Km. De El Naranjo à Palma au Mexique, quelques heures de barque à travers la jungle  (Tintin chez les Picaros). 
Sur la rivière, les gardes frontières agitent leur mitraillette pour nous inviter au contrôle de police. Il vaut mieux collaborer. De Palma, vieux bus pourri pour la grande ville de Tenosique. Rien de spécial à visiter. On prend le 1er bus pour Mérida. A Mérida, il nous reste 2 jours avant le vol retour. A jour à Uxmal (site archéo) et un jour à Progreso (la plage). 

 

Palenque. La ville antique est à 2 km de la ville moderne (un gros village). Ici vivent les plus "primitifs" des Amérindiens de l'Amérique du Nord et Centrale, les Lacondons. On ne le savait pas. Le premier que j'ai vu, c'était au coin d'une rue, dans le village moderne, il venait en sens inverse, j'ai sursauté en croisant cet homme aux cheveux longs et en chemise de nuit, je croyais qu'il s'était échappé d'un asile psychiatrique. Après on a compris en les voyant vendre  des flèches à l'entrée du site (Tintin chez les Picaros !). Vous voyez les profils des personnages sur ce bas-relief ? Ils sont identiques aux profils des Mayas d'aujourd'hui !

 

San Cristobal de Las Casas. On ne savait pas que les Mayas qui n'avaient pas été à l'école (nés avant 1950 à peu près), où qui n'y sont pas encore allés (en dessous de 5 ans), ne savait pas l'espagnol. On avait demandé notre chemin pour aller au village de San juan Chamula. Les femmes interrogées ont simplement souri, sans nous renseigner,  croyant qu'on vantait leur village. On a aussi visité Zinacantan qui est dans les environs.

 

San Cristobal de Las Casas

Un Jésus sur la croix en matériau de récupération, 

 notamment des plaques d'immatriculation de véhicules !

 

Sur le lac Atitlan. Cueillette de Nénuphar (pour en faire quoi ? Je ne sais pas).  Ce qui frappe là-bas,  c'est la clarté de l'air pur. C'est vraiment saisissant. Les Mayas sont divisés en plusieurs groupes, Lacondons, Tutzils, Tzotohils,  Cakchiquels, etc. Ils ont chacun leur langue. Mais je crois qu'ils se comprennent tous. Un peu comme les Norvégiens qui comprennent les Suédois et inversement.  la ville principale sur ce lac est Panajachel

 

A Santiago, en face de Panajachel, sur le lac Atitlan

 

à Panajachel. Que ce soit à San Juan Chamula, à Zinacantan, Panajachel, où dans les autres villages et petites villes du Chiapas et du Guatemala, tous les habitants ont un "uniforme". On s'en est rendu compte la première fois à Zinancantan. On arrive. Tous les hommes en pantalon et pancho orange avec des motifs, chemise blanche. On s'est dit, il y a une fête. Non. Après en visitant les autres villages, on a compris que c'était la coutume.  Sur cette photo, les femmes à la chemise rose foncé sont de Panajachel. Les 3 femmes à la chemise blanche viennent d'un autre village. Vous voyez celle qui marche devant ? Et celle qui est debout adossée ? Regarder la robe. C'est le même modèle .

 

 (Ci-dessous) Singe-araignée dans la forêt de Tikal. Cette cité Maya est la plus belle de toutes. Elle est au cœur d'un parc naturel, en pleine jungle. Un groupe de singes-araignées passaient au dessus de notre tête, se jetant l'un après l'autre d'un arbre à l'autre au dessus du chemin. Il suffisait alors de pointer l'appareil photo à la verticale e t d'attendre que l'un d'entre eux s'élance. Ils n'ont pas apprécié le flash automatique (qui ne servait à rien ici),  une branche d'arbre a atterri à nos pieds.

 

Santa Catarina Palopo. A quelques kilomètres de Panajachel.

Uxmal

 

 

            dernière mise à jour : le 09 oct. 2008  |  Mes autres sites  |   Liens   |  Aide  |  e-mail