Humour  

 
retour à la page d'accueil. Back to home page

les perles de l'Assurance Maladie (la sécu)          

Ce sont des extraits de courriers envoyés à la Sécu. Reste à savoir si c'est authentique. En tous cas, c'est drôle.

Certificat médical pour mon enfant que je mets dans ma lettre pour arranger mon dossier.

Je vis maternellement avec ma concubine.

Je croyais que j'avais le droit de toucher pour le travail de mon cubain.

Quand mon petit a eu cinq ans, la Caisse m'en a coupe la moitie.

Faites un effort, mon enfant va naître.

Je vous ai demandé de me les couper. J'ai offert de les laisser a la Caisse. Vous m'avez répondu que vous ne pourriez les garder.

Voici huit jours que je suis couchée avec un docteur près de moi. J'essaierais bien un autre, mais mes possibilités m'en empêche.

Je suis obligé de travailler un terrain inculte à l'âge de 73 ans.

Orphelin a l'âge de treize ans. J'ai vécu de droite a gauche, mais toujours dans le droit chemin.

Mon mari est pour le moment décédé.

Jusqu'au 20 la quinzaine c'est long.

On a coupé la bourse de mon fils, il ne va plus en classe.

Habitant sur le derrière, et ne m'y trouvant pas bien, je voudrais un prêt pour l'amélioration.

Je suis restée malade a cheval sur deux mois.

J'ai ma femme a l'état de grossesse et désire m'inscrire à la pénétration.

Mon mari souffre d'un abcès sédentaire.

Je possède quelques pieds de vigne que mon fils fait marcher.

N'étant pas chômeur secouru, je me suis mis a ramasser des bouts de tôle pour faire manger mes enfants.

Mademoiselle Josette est digne d'intérêt, elle est fille-mere, elle nourrit son enfant aux seins sans pouvoir nouer les deux bouts. Venez-lui en aide.

Monsieur le Directeur, mon mari est mort, dites-moi comment le faire sortir de la Caisse.

J'espère que vous aurez pitié d'un pauvre homme qui a sept enfants a manger, plus sa femme et sa belle-mère.

Comme mon pauvre mari doit partir chez les fous, je l'envoie a votre bureau.

Mon mari est au créventorium, on lui fait un plumeau au thorax.

Retour

 

 

Retour à la page principale humour