Humour  

 
retour à la page d'accueil. Back to home page

 

les curés 

(ben oui sur fredak.com tout le monde y passe)

Un curé dit à son ami rabbin :
- Je connais un truc pour manger gratuit...
- Super ! Donnes-moi ton secret..., répond le rabbin, intéressé.
- Je vais au restaurant, assez tard, et je commande une entrée, un plat, du fromage, un dessert et puis je prends mon temps en dégustant un café, un cognac et un cigare, et j'attends la fermeture. Comme je ne bouge pas, et quand toutes les autres chaises sont rangées sur les tables, le garçon vient me voir pour encaisser. Alors je lui réponds : "mais j'ai déjà payé à votre collègue qui est parti !", Et le tour est joué...
Le rabbin est enthousiaste :
- Alors, on essaie demain ?
- OK.
Le lendemain, les deux compères vont au restaurant et tout se passe comme prévu. Au moment de la fermeture, le garçon demande s'il peut encaisser et le prêtre lui répond :
- Désolé, mais on a déjà payé à votre collègue qui est parti. Et le rabbin ajoute :
- Et d'ailleurs nous attendons toujours notre monnaie...



Une dame âgée prend le train. Rendue près de la frontière, elle demande au curé qui est assis à côté d'elle: 
- Regardez, j'ai acheté une trousse de beauté mais j'aimerais éviter les taxes de douanes, pourriez-vous la cacher sous votre soutane s.v.p.?
- Je veux bien, mais je suis incapable de mentir. Si on me pose des questions, je dirai la vérité. " 
Une fois à la frontière, le douanier demande:
- Rien à déclarer, mon Père?
- De la tête à la ceinture, non!
- D'accord, mais en dessous de la ceinture?
- Oh, eh bien j'ai un petit quelque chose qui fait plaisir aux dames et qui n'a jamais servi... "



Une nymphomane en proie a des crises aiguës se promène dans la rue. Tout a coup elle a une très très grosse envie. Il faut absolument qu'elle fasse l'amour. Elle frappe a toute les portes mais il n'y a personne. Alors elle rentre dans une église. Il n'y a pas de messe a cette heure la mais le curé est présent.
- Que désirez vous ma fille?
- Ooooooooh toi ! Je te veux. prends moi !!!
- Je vous demande pardon ?! 
- Prends moi toute, je te veux, rhaaaaaa !! baise moi !!
- Mais enfin, ma fille, vous êtes dans la maison de Dieu !!
- Je m'en fous, je veux que tu me prennes la maintenant. Prends moiiiiiii !!
- Mais je ne peux pas je suis prêtre !
La fille s'allonge sur l'autel et se déshabille. Elle est superbe et elle se caresse. Le curé ne sait plus quoi faire, il transpire et commence a avoir des bouffées de chaleur. Il se tourne alors vers la croix de Jésus et lui demande :
- Jésus aide moi, que dois je faire ?
Et Jésus répond :
- Mais détache-moi bon sang, détache moi !



Un prêtre et une nonne sont dans une tempête de neige. Après un moment, ils trouvent une petite cabane. Exténués, ils se préparent à dormir. Il y a une pile de couvertures et un duvet sur le sol, mais seulement un lit. Gentleman, le prêtre dit : 
- Ma Sœur, vous dormirez dans le lit, et je dormirai sur le sol, dans le duvet. 
Alors qu'il venait juste de fermer son duvet, et commençait à s'endormir, la nonne dit : 
- Mon père, j'ai froid.
Il ouvre la fermeture de son duvet, se lève, prend une couverture et la pose sur elle. De nouveau, il s'installe dans le duvet, le ferme et se laisse sombrer dans le sommeil, quand la nonne dit encore :
- Mon père, j'ai toujours très froid.
Il se lève à nouveau, met une autre couverture sur elle et retourne se coucher. Juste au moment ou il ferme les yeux, elle dit :
- Mon père, j'ai siiiiii froid ! 
(c'est sûr, elle a une idée derrière la tête) 
Cette fois, il reste couché et dit :
- Ma Soeur, j'ai une idée : nous sommes ici au milieu de nulle part, et personne ne saura jamais ce qui c'est passé. Faisons comme si nous étions mariés.
Enfin satisfaite, la nonne répond :
- Oh oui, c'est d'accord".
Alors le prêtre s'écrie :
- Alors tu lèves ton cul et tu prends toi même ta putain de couverture, connasse ! ! !



C'est le curé de Grasse qui est au jeu "quitte ou double" sur France Inter (c'est pas tout neuf, hein?) 
L'animateur: M. le curé pour 100 francs 1ère question: à quoi vous fait penser le nombre 22?
Le curé : Ça me fait penser à la police parce qu'on dit "22 v'la les flics" 
L'animateur : Bravo, vous avez gagné 100 f. Continuez-vous à jouer?
Le curé : D'accord je remets mes 100 f en jeu. 
L'animateur : Pour 200 f, à quoi vous fait penser le nombre 33?
Le curé : Ça me fait penser au médecin car il dit : "dites 33" quand il m'ausculte. 
L'animateur: Bravo ! Vous continuez? d'accord.
Pour 400 f, à quoi vous fait penser le nombre 69? 
Le curé (il réfléchit): 69... 69... je suis tout retourné. Je donne ma langue au chat. 
L'animateur: Bravo , M. le curé! Vous avez gagné 400 f! Vous continuez toujours? OK.
M. le curé pour 800 f, Qu'a dit Ève à Adam quand elle l'a vu nu pour la première fois? 
Le curé (visiblement, il ne sait pas): Ou la la, elle est raide celle là!
L'animateur: Bravo!! 
Pour 1600 f maintenant: qu'a dit Adam à Ève quand il a su qu'elle était enceinte? 
Le curé: Ah, là ben...Je sais pas. J'ai perdu... J'AURAIS DU ME RETIRER AVANT ! 
L'animateur: Bravo, M. le curé, vous avez gagné 1600f !!!

 

Le nouveau curé de la paroisse était si nerveux pour son premier sermon qu'il ne put pratiquement pas dire un mot. Pour préparer son deuxième sermon, le dimanche suivant, il demanda conseil à l'archevêque. Ce dernier lui conseilla ce qui suit : 

"La prochaine fois, versez quelques gouttes de vodka dans un verre d'eau et vous verrez qu'après quelques gorgées, vous serez plus détendu". 

Le dimanche suivant, le prêtre suivit ce conseil et, en effet, se sentit si bien qu'il aurait pu parler n'importe où, tellement il était détendu. 

Après son sermon, de retour à la sacristie, il trouva un mot de l'archevêque qui disait : 

"Mon Fils, La prochaine fois, mettez quelques gouttes de vodka dans de l'eau, et non pas quelques gouttes d'eau dans de la vodka. Je vous fais part de quelques observations afin que ce que j'ai vu aujourd'hui au cours de votre sermon ne se répète pas : 
- Il n'y a nul besoin de mettre une rondelle de citron sur le bord du calice. 
- Ce ne sont pas les toilettes, mais le confessionnal qui se trouve à côté de l'autel. 
- Évitez de vous appuyer sur la statue de la Sainte Vierge et surtout évitez de la serrer dans vos bras et de l'embrasser. 
- Il y a 10 commandements et non 12. 
- Les apôtres étaient 12 et non 7. Et ils ne s'appelaient pas Grincheux, Timide, etc.
- Nous ne parlons pas de Notre Seigneur Jésus Christ et de ses apôtres comme "J.C. & Co." 
- Nous ne nous référons pas à Judas comme à "ce fils de pute". 
- Vous ne devez pas parler du Pape en disant "Le Parrain". 
- Ben Laden n'est pour rien dans la mort de Jésus. 
- L'eau bénite est faite pour bénir et non pas pour se rafraîchir la nuque. 
- Ne célébrez jamais la messe assis sur les marches qui mènent à l'autel, et encore moins le pied posé sur la Bible. 
- Les hosties sont pour la communion et non pas des gâteaux apéritif à consommer avec le vin de messe. 
- Les pêcheurs iront en enfer et non "se faire en&$§£#". 
- L'initiative d'appeler les fidèles à danser était bonne, mais pas celle de faire la chenille dans toute l'église. 
- IMPORTANT: Le type assis près de l'autel, auquel vous vous êtes référé comme "le pédé" ou "le travelo en jupe", c'était moi ! J'espère que ces erreurs seront corrigées dimanche prochain. 

Sincères salutations, L'Archevêque. 

P.S. : Jésus n'a pas été fusillé.

 

 

 

Retour à la page principale humour