Humour  

 
retour à la page d'accueil. Back to home page

 

Blagues diverses 

Deux avocats

Femme futée

Ecole américaine

Chez le docteur

Moine tibétain

Toto

Stat. sexuelles

Dans un hôtel

A l'hôpital

Le génie

Deux vaches

Quelques râteaux

George W Bush

Who is the leader of China?

Les avocats

J'ai oublié

Poissons domestiques

trio

Planter les patates

file-moi un joint

 

 

Sur le coup de midi, deux avocats descendent déjeuner dans un bar-restaurant en face du palais de justice.

Ils s'installent en terrasse et commandent à boire, puis chacun d'eux sort un sandwich de son attaché-case et ils se mettent à manger.

Le patron du bar rapplique aussitôt et leur dit:

- Pardon messieurs, mais il interdit de manger ses propres sandwiches ici !

Alors les deux avocats se regardent, sourient, et s'échangent leurs sandwiches...

----------------------------

Après les blagues sur les blondes.....

Il y avait 11 personnes suspendues a une corde, pendue a un hélicoptère, 10 hommes et 1 femme. 

Ils décidèrent qu'une personne devait lâcher, ou la corde casserait et tous mourraient.

Personne ne pouvait décider qui devait lâcher. Finalement, la femme fit un discours vraiment touchant, disant qu'elle était prête à sacrifier sa vie car les femmes avaient l'habitude de renoncer à des choses pour leur mari et leurs enfants, de donner aux hommes sans rien recevoir en retour.

Quand elle termina son speech, tous les hommes applaudirent.

----------------------------

L'histoire se passe dans une école américaine. C'est la fin de l'année, le programme est fini, les enfants s'ennuient  et tout le monde rêve de se casser avant la fin des cours.

La maîtresse dit donc : "je vais vous poser des questions sur l'histoire de votre pays, et celui qui sait répondre peut s'en aller".

Un gamin prétend alors être plus cultivé que les autre élèves et dit qu'il va répondre le premier.

La maîtresse pose alors sa première question : "Qui a dit ? I have a  dream.", mais avant que le gamin n'ait pu répondre, une fillette s'exclame : "C'est Martin Luther King !"

La maîtresse dit donc "C'est bien, Lucy, tu peux partir". Le gamin est vexé.

La maîtresse pose alors sa seconde question : "Qui a dit ? Je reviendrai !", mais avant que le gosse ait pu répondre, une autre fillette dit : "C'est Mac Arthur !!"

Le gamin est vraiment très contrarié quand la maîtresse dit "C'est bien, Felicity, tu peux partir".

La maîtresse  pose alors une troisième question : "Qui a dit ? Ich bin ein Berliner !", mais avant que le gamin n'ait pu répondre, une troisième fille dit vite : "C'est JF  Kennedy". "C'est bien, Alice, tu peux partir".

Le gamin est carrément de colère. Alors que la maîtresse ne le voit pas, il lance : "J'espère que toutes ces salopes vont fermer leur gueule, maintenant !"

La maîtresse offusquée se retourne et dit "Qui a dit ca ?"

Le gamin répond alors "C'est Bill Clinton ! Je peux partir maintenant?".

----------------------------

Le patient à son médecin traitant : "doc, j'ai un problème, quand je monte les escalier, je pète a chaque marche !"
Le docteur étonné : "Allez la, vous m'en racontez"
"non non, je vous assure, a chaque marche, et ben ... !!"
Le toubib : "OK, allez-y montrez-moi : voila des escaliers ..."
Le type monte les marches et en effet à chaque marche : Pfout Pfout, pruuuu, pfou .... Arrivé en haut le type se retourne et ajoute: "Encore heureux, ça ne sent pas mauvais !!".
Et après être redescendu : "Alors toubib, votre diagnostic ???"
"Bien, faudra vous faire opérer du nez !!!"

 

----------------------------

Un moine tibétain marche sur une route glacée de montagne et entend un faible pépiement. Il regarde autour de lui et voit au pied d'une haie un tout petit moineau à moitié mort de froid.

Il le prend et le réchauffe dans ses mains. "Que faire?", s'interroge-t-il. "Si je le garde avec moi, il va salir ma robe et au couvent le chat le mangera. Si je le laisse ici, il va mourir de froid."

Soudain une idée lui vient. Pour le protéger du gel, il place l'oisillon dans une bouse fumante de vache sacrée, et poursuit son chemin, l'âme en paix.

L'oisillon se réchauffe et commence à chanter à plein gosier sa joie d'être encore vivant. Un renard qui passe par là entend la bouse de vache chanter.

Intrigué il s'approche, découvre notre moineau et le croque.

La morale de cette histoire:

1) Celui qui te met dans la merde ne te veut pas forcement du mal.

2) Celui qui t'en sort ne te veut pas forcement du bien.

3) Quand tu es dans la merde .... ferme ta gueule !

 

----------------------------

Le papa de Toto en colère:

- Non mais, tu as vu tes notes, Toto?! C'est lamentable. Je voudrais bien savoir si ton copain Ernest rentre chez lui avec de 0 et des 5 sur 20 sur son carnet...

Toto:

- Non, mais lui c'est différent: ses parents sont intelligents !

 

----------------------------

Un gars est invité à manger chez des amis. Le couple qui le reçoit a la cinquantaine et vient de fêter les noces d'argent.
Après le repas, pendant que madame prépare le café, l'invité prend son hôte par le bras et lui dit sur le ton de la confidence :
- Dis donc, tu m'épates: après 25 années de mariage, tu continues à donner à ta femme des petits noms comme " Ma chérie ", " Mon amour ", " Mon bébé ", etc., etc., etc. Vraiment je t'admire!
Et le mari lui répond à l'oreille:
- Pour être honnête... j'ai oublié son prénom...

 

 

 

Retour à la page principale humour