clique sur l'image

clic on the pic

 

To read the english explanation, go directly to the website.

 

 

Les scams sont des courriels où on vous propose une affaire alors qu'il s'agit en fait d'une arnaque. Ces messages sont surtout envoyés du Nigéria. Le scénario est toujours le même : il vous est demandé votre aide pour mettre en sécurité une somme d'argent importante en Europe ou en Amérique du nord, souvent sur votre compte. En échange de votre collaboration, vous touchez une commission de l'ordre de 20% de la somme, qui s'élève à plusieurs millions de dollars.

Bien entendu cette somme n'existe pas.

Si vous acceptez, l'arnaqueur vous demandera tôt ou tard, lorsqu'il sentira que vous avez mordu à l'hameçon, une avance de frais. Prétextant que l'argent à transférer est bloqué, il vous demande d'avancer quelques milliers de dollars pour des frais de procédures et d'avocats. Vous envoyez alors cet argent, le plus souvent avec Western Union. Avancer 3000$ pour toucher ensuite 3 millions, ça vaut le coup, non ?

Une fois votre argent en poche, le filou ne donne plus signe de vie et vous vous êtes fait avoir.

Il s'agit de la fraude à l'avance de frais, punie par l'article de loi 419 du code nigérian.

Des internautes ont décidé de réagir à ces sollicitations malhonnêtes. Non pas en poursuivant les escrocs mais en leur faisant perdre leur temps. Ils s'inventent une identité loufoque et répondent qu'ils sont intéressés. Le but du jeu est de faire durer l'échange de messages le plus longtemps possible, et de mener l'arnaqueur en bateau. C'est l'histoire de l'arroseur arrosé. 

Le site scamorama recense les échanges les plus drôles. Les histoires inventées par les anarqueurs font sourire : une somme laissée par un certain Mr Martin, fils unique, décédé dont l'épouse et les enfants on péri dans un accident d'avion. Et vous, un des milliers de "Martin" trouvé sur le net, vous être l'héritier direct de ce Mr Martin. Ou alors c'est le fils de Charles Taylor, Mobutu ou Abacha qui vous écrit car son père a détourné des milliers de dollars et qu'il souhaite vous en faire profiter d'une partie. Certains internautes qui répondent font preuve d'encore plus d'imagination pour faire marcher l'arnaqueur et certains échanges sont vraiment hilarants.

C'est en anglais. Il vaut mieux bien comprendre la langue.